Hit-Parade

HISTORIQUE

OORT démarre de façon sérieuse fin 1993 lorsque Jean-Luc Spehner (chant, flûtes), François Albert (guitares), Pierre-Eric Coucharrière (guitares) et Olivier Martin (claviers) décident de repartir du bon pied après quelques péripéties du côté de la section rythmique. Le groupe se stabilise avec l'arrivée de Frédéric Miquelin (batterie) en janvier 1994 puis de Jean-Michel Vautrin (basse) le mois suivant.

Une première maquette est réalisée en avril. Le résultat est plutôt convaincant, même après seulement quatre mois d'existence, et 6 titres sont 'mis en boîte' sur un 8 pistes puis gravés sur un CD qui sert à créer les démos cassettes. En mai, Frédéric Miquelin annonce qu'il souhaite retourner 'en enfer' pour jouer son style de prédilection : le trash... damned ! Un remplaçant est trouvé en la personne de Diego Guyard qui essuie les plâtres du premier concert de OORT tout juste une semaine après son arrivée derrière les fûts... chapeau ! Le lendemain, le groupe embarque tout son matos pour tourner un clip à Nantes. Quel week-end ! Malheureusement, les bandes ne seront pas exploitées et sont toujours dans une armoire.

Le groupe continue d'étoffer son répertoire et de se produire sur scène ou dans les bars. En mai 1995, Diego Guyard s'en va à son tour et le nouveau batteur s'appelle... Frédéric Miquelin, de retour pas trop brûlé et prêt à repartir. OORT enregistre une deuxième maquette de 5 titres en février 1996. En juillet, Jean-Michel Vautrin laisse la place de bassiste, et le groupe décide de rester à cinq musiciens -François et Pierre-Eric se partageant la basse et la guitare à tour de rôle- afin d'aérer les arrangements et de redonner sa place au chant. Les concerts reprennent après un petit temps d'adaptation. Frédéric Miquelin quitte de nouveau le groupe en septembre 1997.

Arnaud Tizon le remplace en octobre. Le temps pour lui de se familiariser avec un répertoire désormais étendu et la nouvelle formation affiche une belle cohésion. Les concerts reprennent en mars 1998. En juillet, 11 titres sont enregistrés pour une nouvelle maquette. En août, OORT participe à la deuxième édition du festival de rock progressif 'proglive' de Corbigny (58) en compagnie de Xang, Priam, Osm'oz, Outside, Abraxas, XII Alfonso et After Crying.

En septembre, boum, Pierre-Eric annonce à son tour son départ... mais il assure un dernier concert prévu en octobre. Le remplacement prend plus de temps cette fois-ci : ce n'est qu'en février 1999 que Gilles Roggia arrive à la basse. François redevient guitariste à temps plein. Premier concert de la nouvelle troupe en mars... et ça repart !

Novembre 2001 : Gilles quitte OORT. On cherche un bassiste, on n'en trouve pas, François prend la basse, on cherche un guitariste, on en trouve un... on trouve aussi un bassiste, on garde les 2, François revient à la guitare... Bref voici en janvier 2002 l'arrivée de Florian Motteau à la guitare et de Sundae à la basse. OORT se retrouve de nouveau à 6 musiciens.

Mars 2002 : Diego Guyard est de retour à la batterie après un trou de 7 ans ! Arnaud, qui joue depuis déjà plusieurs mois avec le groupe brestois Beth, ne pouvait continuer à assurer les 2 convenablement bien qu'il y ait mis toute son énergie. Encore du boulot en perspective pour les répèts ;-)

Eté 2002 : Ça faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu de changement ;-) Retour à 5 !! Sundae, suite à des problèmes personnels, n'est pas en mesure de continuer. François reprend la basse. Prochaine maquette début 2003.

Avril 2004 : on enregistre notre 1er CD avec Arnaud à la batterie. Diego a arrêté pour cause d'emploi du temps trop chargé.

Mars 2005 : on y est encore sur ce CD. C'est long mais ce sera bon !

Avril 2005 : Du violon dans Oort pour la première fois. Yann Emery occupe cette place et devrait pouvoir en ajouter sur quelques morceaux du CD en cours.

Mars 2007 : le mastering du CD est en cours... Ça vient, ça vient !

 

Haut de la page
Haut de la page